NEPENTHES

Les NEPENTHES sont des plantes carnivores tropicales, comparables à des lianes grimpantes généralement peu ramifiées. Une centaine d'espèces ont déjà été recensées. Certaines sont buissonnantes ou rampantes.

Elles complètent leurs apports nutritifs en piégeant des insectes dans des dispositifs en forme d'urne, emplis d'un liquide dans lequel ils se noient . Ce sont des pièges passifs, situés à l'extrémité des feuilles ; un opercule au sommet, empêche la dilution du liquide digestif par l'eau de pluie ; l'entrée est bordée d'une zone brillante recouverte de nectar afin d'attirer les insectes vers l'intérieur, aux parois très lisses, comme celle d'un toboggan : ils vont donc y glisser, se noyer et être digérés par un liquide visqueux, sécrété par des cellules qui entrent en fonction à leur contact.

Famille : Nepenthacées

Origine : Nord de l'Australie, Philippines, Malaisie, Nouvelle-Calédonie, Madagascar et Sri Lanka

Toxicité : non toxique

Floraison : rare en culture ; dans leur milieu naturel, les fleurs sont de petite taille, verdâtres ou brunes, et disposées en petites grappes

Croissance : lente ; entre 20 et 50 cm en pot

Luminosité : cette plante ne supporte pas le soleil direct et doit être placée à l'ombre ou à la mi-ombre ; seule, la variété 'alata' supporte un peu de soleil et prend une coloration plus prononcée

Température : entre 21 et 29°C en été ; de 21 à 24°C en hiver ; prévoir une bonne aération

Arrosage : très régulier mais modéré : le compost doit être constamment humide mais non détrempé ; vider la soucoupe après chaque arrosage

Entretien : enlever tous les pièges dont le couvercle est sec parce que c'est le signe qu'ils ne produisent plus de nectar ; l'apparition de nouvelles urnes permet de détecter si les conditions de cultures sont adéquates ou non ; l'humidité atmosphérique est primordiale pour ces plantes : vaporiser quotidiennement avec de l'eau non calcaire

Engrais : n'a pas besoin d'être engraissée

Rempotage : rarement utile, la plante se satisfaisant du mélange dans lequel elle se trouve, sachant qu'elle ne tire aucun élément nutritif du sol ; elle aime un mélange de terre de bruyère et d'écorce de pin avec un peu de charbon de bois