HOYA

" fleurs de porcelaine " ou " fleurs de cire "

Le HOYA est une plante grimpante ou rampante qui se caractérise par des feuilles charnues vert foncé, à texture cireuse. Cette plante est surtout cultivée pour ses ombelles de fleurs également cireuses, en forme d’étoile, et souvent parfumées. Ce genre regroupe 200 à 300 espèces tropicales.

Famille : Asclépiadacées

Origine : Extrême-Orient et Australie tropicale

Toxicité : non toxique

Floraison : estivale ; après la floraison, ne pas éliminer les pédoncules qui portaient les ombelles de fleurs parce que ce sont elles qui reporteront les fleurs, l'année suivante ; chaque ombelle de HOYA est composée d'une trentaine de fleurs étoilées, généralement parfumées avec des accents très prononcés le soir et la nuit afin d'attirer, dans leurs régions d'origine, les insectes nocturnes, pollinisateurs

Croissance : rapide ; les rameaux peuvent mesurer jusqu'à 3 m

Luminosité : nécessite quelques heures de soleil non brûlant pour fleurir dans de bonnes conditions : une exposition à l'Est ou à l'Ouest convient très bien

Température : ambiante en intérieur ; ne pas exposer à moins de 10°C en hiver

Arrosage : ne supporte pas les sur-arrosages : il est préférable de bien laisser sécher le mélange en surface entre chaque arrosage pendant la période de croissance ; en hiver, laisser sécher le mélange sur presque sa totalité

Entretien : brumiser régulièrement ; palisser les rameaux sur un tuteur ou un treillage et ne pas trop déranger cette plante un peu casanière

Engrais : enrichir d'engrais liquide riche en potassium tous les 15 jours en période de croissance ; ne jamais engraisser durant la période de dormance

Rempotage : utiliser un compost léger à base de terreau, allégé d'une portion de sable