CHRYSALIDOCARPUS

" palmier d'Arec ", " areca " , " aréquier ",

" palmier doré " ou " palmier papillon "

Le CHRYSALIDOCARPUS est un palmier dont les tiges se développent en touffes denses comme celles des roseaux.

Les feuilles, arquées, sont portées par des pétioles orangés et profondément cannelés. Elles sont divisées en plusieurs segments verdâtres, rigides et luisants. Les vieilles tiges sont marquées de noeuds issus des anciennes palmes.

Ce palmier s’entoure de plusieurs drageons à la souche qui peuvent être utilisés pour la reproduction de l’espèce.

Famille : Palmacées

Origine : Malaisie, île Maurice et île de La Réunion

Toxicité : toutes ses parties sont toxiques

Floraison : fleurs jaunes, suivies de fruits, violet foncé pour le C. lutescens

Croissance : de 15 à 20 cm par an ; peut mesurer jusqu'à 3 m en pot, 10 m dans son habitat naturel

en été

 

 

 

 

en hiver

Luminosité : vive mais tamisée ; devant une fenêtre orientée à l'est ou à l'ouest

Température : entre 17 et 22°C ; peut supporter une baisse jusqu'à 13°C

Arrosage : abondamment, en été, de manière à conserver le mélange toujours humide ; en hiver, moduler les arrosages selon les températures ambiantes : si elles sont assez élevées, continuer à apporter suffisamment d'eau pour maintenir le mélange humide, si elles sont plus fraîches alors apporter juste assez d'eau pour empêcher la motte de se dessécher complètement ; vider systématiquement la soucoupe

Entretien : a besoin d'une bonne hygrométrie de l'air ; vaporiser très régulièrement ; supprimer les feuilles fanées et couper les extrémités jaunies

Engrais : enrichir d'engrais ordinaire liquide tous les quinze jours du début du printemps jusqu'à la mi-automne

Rempotage : tous les deux ans, au printemps, dans du terreau ; presser bien le mélange autour des racines ; faire un simple apport en surface aux plantes devenues trop volumineuses